Histoire des chrétiens baptistes

Contents
  1. Même si le terme “baptiste” date d’il y a quelques centaines d’années, il y a toujours existé des gens ayant pour seul dirigeant le Christ, ayant pour seul fondement la Bible, voulant vivre leur foi sincère au quotidien.
  2. Le courant évangélique baptiste est principalement d’origine européenne. Au moment de la Réforme, est même avant, des groupes désignés comme “Anabaptiste” commencent à se répandre en Europe. Leur principale caractéristique est le baptême de celui qui a mis toute sa foi en Jésus Christ. Même si les Baptistes d’aujourd’hui ne sont les descendants directs de ces groupes, ils en sont au moins partiellement tributaires.
  3. En Angleterre, dans les années 1600, certaines congrégations veulent être indépendantes de l’État. Ces chrétiens anglais, persécutés, se réfugient en Hollande. C’est là que l’un d’entre eux, John Smith, arrive à la conviction que seul le baptême des croyants est conforme à la Bible. Lui et quelques autres sont baptisés par immersion en 1602. John Smith meurt en 1612, mais son ami, Thomas Helwys, retourne en Angleterre pour y fonder ce qui est en fait la première église baptiste. Il y a un essor rapide, et dès 1644 on compte 47 églises en Angleterre.
  4. Beaucoup de ces chrétiens émigrèrent en Amérique, et y créèrent des églises selon leurs convictions. D’autres églises baptistes continuèrent de se développer en Angleterre. Il faut attendre le début du XIXème siècle pour voir des églises baptistes s’implanter en France. Dans le nord de la France, un agriculteur trouve une Bible; sa lecture le change profondémment. Il se joint avec sa femme à d’autres; persuadé de l’importance d’une conversion personnelle à Jésus Christ, ainsi que du baptême par immersion pour le démontrer. C’est ainsi que la première église baptiste de France voit le jour à Nomain, dans le Nord. En 1832, on compte déjà 5 à 6 églises dans cette région. Quelques années plus tard, des églises baptistes s’implantent également en Bretagne, et en région parisienne. Aujourd’hui, on peut estimer qu’il y a environ 200 congrégation baptistes en France, soit indépendantes. soit regroupées dans des fédérations.
  5. Il existe des églises baptistes dans de nombreux pays. C’est aux États-Unis qu’elles sont les plus nombreuses, mais il y a également une représentation importante au Royaume-Uni, en Roumanie, en Ukraine, en Russie, et dans tous les pays où les chrétiens évangéliques sont en forte croissance: Brésil, Nigéria et de nombreux autres pays de l’Afrique, ainsi qu’en Inde.
Même si le terme “baptiste” date d’il y a quelques centaines d’années, il y a toujours existé des gens ayant pour seul dirigeant le Christ, ayant pour seul fondement la Bible, voulant vivre leur foi sincère au quotidien.
Le courant évangélique baptiste est principalement d’origine européenne. Au moment de la Réforme, est même avant, des groupes désignés comme “Anabaptiste” commencent à se répandre en Europe. Leur principale caractéristique est le baptême de celui qui a mis toute sa foi en Jésus Christ. Même si les Baptistes d’aujourd’hui ne sont les descendants directs de ces groupes, ils en sont au moins partiellement tributaires.
En Angleterre, dans les années 1600, certaines congrégations veulent être indépendantes de l’État. Ces chrétiens anglais, persécutés, se réfugient en Hollande. C’est là que l’un d’entre eux, John Smith, arrive à la conviction que seul le baptême des croyants est conforme à la Bible. Lui et quelques autres sont baptisés par immersion en 1602. John Smith meurt en 1612, mais son ami, Thomas Helwys, retourne en Angleterre pour y fonder ce qui est en fait la première église baptiste. Il y a un essor rapide, et dès 1644 on compte 47 églises en Angleterre.
Beaucoup de ces chrétiens émigrèrent en Amérique, et y créèrent des églises selon leurs convictions. D’autres églises baptistes continuèrent de se développer en Angleterre. Il faut attendre le début du XIXème siècle pour voir des églises baptistes s’implanter en France. Dans le nord de la France, un agriculteur trouve une Bible; sa lecture le change profondémment. Il se joint avec sa femme à d’autres; persuadé de l’importance d’une conversion personnelle à Jésus Christ, ainsi que du baptême par immersion pour le démontrer. C’est ainsi que la première église baptiste de France voit le jour à Nomain, dans le Nord. En 1832, on compte déjà 5 à 6 églises dans cette région. Quelques années plus tard, des églises baptistes s’implantent également en Bretagne, et en région parisienne. Aujourd’hui, on peut estimer qu’il y a environ 200 congrégation baptistes en France, soit indépendantes. soit regroupées dans des fédérations.
Il existe des églises baptistes dans de nombreux pays. C’est aux États-Unis qu’elles sont les plus nombreuses, mais il y a également une représentation importante au Royaume-Uni, en Roumanie, en Ukraine, en Russie, et dans tous les pays où les chrétiens évangéliques sont en forte croissance: Brésil, Nigéria et de nombreux autres pays de l’Afrique, ainsi qu’en Inde.
Posted in Uncategorized.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>